Flamenco, Manouche

Antoine Boyer & Samuelito

Nouvel album Sonámbulo paru le 28 Février 2020 – Concert nouveau spectacle le 09 Mars 2020 au Pan Piper – Paris
« Somnanbule » comme un echo aux petites nuits accumulées par les deux artistes au fil de trois ans de concerts dont une tournée en Europe et aux États-Unis dans le cadre de l’International Guitar Night et ce depuis leur distinction en 2016 à l’European Guitar Award de Dresde en Allemagne. Ce prix européen qui, depuis 2006, est devenu l’un des prix les plus prestigieux de la scène actuelle leur a permis l’enregistrement d’un premier album « Coincidence » (Doctor Heart Music), unanimement salué par la critique.

Trois ans après « Coincidence », enrichis par leur nombreux voyages et inspirés par de multiples rencontres, ces deux jeunes prodiges nous présentent donc un deuxième opus « Sonámbulo » très attendu. Mis en scène et en lumière et accompagné d’un percussionniste, le nouveau spectacle d’Antoine Boyer et Samuelito tel un rêve éveillé nous plonge dans un imaginaire pleins de merveilles fait comme toujours de jazz de flamenco de classique et de pop.
L’audace, le panache et l’ambition du duo se manifestent dans leurs compositions et dans leurs arrangements et la « réécriture » effectuée sur les célèbres « Entre dos aguas » de Paco de Lucía, « Anouman » de Django Reinhardt ou encore « Who wants to live forever » de Queen.

Le duo –
Antoine Boyer (1996) et Samuel Rouesnel dit « Samuelito » (1993) vivent dans leur enfance la même histoire d’adoption musicale au travers de deux cultures différentes, le jazz manouche pour Antoine et le flamenco pour Samuel.
Bien que venant de deux univers musicaux différents, Antoine et Samuel sont rompus à la rigueur de la guitare classique, ayant été tous deux élèves de Gérard Abiton au Conservatoire de Paris, lieu de leur rencontre.Tous les deux lauréats « Révélations Guitarist Acoustic » au tremplin de la revue nationale du même nom, le premier concert du duo se déroule lors du Festival de Guitare d’Issoudun en 2014. En 2016, ils sont les lauréats du European Guitar Award de Dresde, une distinction leur ouvrant accès à l’enregistrement de ‘Coincidence’, un premier album unanimement salué par la critique.
D’emblée, les deux jeunes guitaristes se démarquent de tous les duos et trios apparus dans le jazz et la world, en proposant de nouveaux chemins, nourris à la fois par leur ouverture musicale, et par cette dimension classique qui infuse leur démarche. Combinant cordes acier et cordes nylon, techniques et influences, ils développent un nouveau répertoire revendiquant l’éclectisme.

En janvier 2019,Antoine Boyer et Samuelito ont participé à la tournée International Guitar Night, regroupant les 4 meilleurs guitaristes du moment, totalisant 60 concerts en Europe puis aux États-Unis et au Canada.

Biographie-
Antoine Boyer a bu aux sources les plus authentiques du jazz tsigane, disciple en particulier des maîtres Mandino Reinhardt et Francis-Alfred Moerman auprès duquel il enregistre en 2009 un premier CD-DVD remarqué par la critique française Jazzman et américaine Vintage Guitars. Il rendra hommage à Francis-Alfred Moerman au festival Gypsy Swing d’Angers en 2010, puis au festival Django Reinhardt de Samois en 2011, pour l’ensemble de son oeuvre. Le 2ème CD d’Antoine Boyer, intitulé Leské (« pour lui », en langue manouche), a reçu plusieurs récompenses, dont le « Bravo » du magazine Trad’Mag. En 2011, après l’accident nucléaire de Fukushima, Antoine Boyer organise à Bruxelles un concert au profit de l’association Act for Japan.
Suite à la sortie de son 3ème CD, Sita, Antoine Boyer est distingué par le magazine Jazzman et choisi comme « Révélation 2012 » par Guitarist Acoustic. Il est le premier guitariste de jazz tsigane à recevoir cette récompense très prisée. En 2015, Antoine Boyer est « lauréat du Concours de Guitare Classique de Montigny » et a été nommé « Révélation Guitare Classique 2016 » par le magazine Guitare classique.

Samuel Rouesnel dit Samuelito est l’un des plus jeunes guitaristes de flamenco français. Stimulé par l’environnement familial, il étudie la guitare classique dès ses sept ans au Conservatoire de Caen. Il est très vite fasciné par la guitare espagnole et ses techniques, ce qui le mène à la musique flamenca qu’il découvre à travers le chant et la guitare. Dès ses neuf ans, il s’initie aux falsetas de Sabicas et des autres grands maîtres de la guitare flamenca, puis sa rencontre avec le guitariste Ramon Sanchez lui fait découvrir une forme de guitare flamenca moderne, à travers l’harmonie et les techniques de Paco de Lucía. Depuis ses seize ans Samuel se produit régulièrement en public, seul ou avec d’autres artistes musiciens, chanteurs ou encore danseurs. De nombreuses rencontres vont influencer son style et l’affirmer en tant que musicien : Roland Dyens, Gérard Abiton, puis José Manuel Leon, Eugenio Iglesias, Antonio Rey et bien d’autres encore.Samuelito a également été récompensé par plusieurs prix et reconnaissances ; il a été en particulier élu « révélation de l’année 2013 » par le magazine Guitarist Acoustic.

Le nouveau répertoire Sonámbulo :
Samuelito délivre trois compositions flamencas, parmi elles une bulería (portant le délicieux nom de ‘Rebolerías’, jeu de mot que les aficionados sauront apprécier) qui ouvre l’album, ainsi qu’une soleá (‘Compañera del cante’), dont l’originalité et l’écriture attestent d’une maîtrise parfaite des codes traditionnels, ainsi que d’une vision moderne et personnelle du flamenco. Son soniquete s’étend même jusqu’à une rythmique en cinq temps dans le thème ‘Agua del cielo’, où le zarb de Kévin Seddiki apporte des lignes rythmiques soulignant magnifiquement les deux guitares. Notons le « design sonore » détaillé, sur ‘Rebolerías’ et ‘Agua del cielo’, signé Ilia Zelitchonok, jeune compositeur, arrangeur et multi instrumentiste qui collabore régulièrement avec Samuelito.
Antoine Boyer lui aussi propose trois compositions, deux valses et un thème de forte influence brésilienne. ‘Valse en coton’ est dédiée à Roland Dyens, qui fut un maître pour tous les deux, et également l’une des premières personnalités du monde guitaristique à soutenir le duo à ses débuts. L’écriture très légère et à deux voix est d’ailleurs totalement inspirée de l’oeuvre du Maître. À l’opposé, ‘Le vol des lucioles’ fait étalage de tout le savoir-faire d’Antoine en matière d’harmonie, de contrepoint et d’ambition stylistique. Les surprises dans l’écriture sont nombreuses, jusque dans le mixage où les deux compères se sont amusés avec le paysage stéréo pour accentuer les effets de jeu. C’est cette même virtuosité sous un autre aspect que l’on retrouve dans ‘Guajira do Brasil’, un hommage rendu à Yamandu Costa. C’est après avoir vécu un récital marquant de ce dernier qu’Antoine a eu ce besoin d’exprimer son émotion en musique, en interprétant à sa manière le jeu immensément virtuose du maître de la guitare brésilienne.
Quant à leurs arrangements, comme dans leur premier disque on retrouve évidemment leurs héros et modèles, Paco et Django, ainsi qu’un hommage à la pop où la voix de Freddie Mercury se fait nylon et acier. Antoine et Samuel réécrivent, citent, jouent avec les éléments attendus, maintiennent tout du long notre oreille en
haleine. Une recomposition des thèmes en continu démontrant une fois de plus leur inextinguible inspiration.
Dans leur improvisation ‘Prélude pour deux anges’, qui conclut cette aventure somnambulique, Antoine et Samuel font preuve d’une sensibilité et d’une maturité rares, prouvant qu’il est possible dans une seule et même esthétique musicale de faire cohabiter virtuosité, rythme et poésie.

Interview croisée et couverture de Guitarist Acoustic Unplugged – Janvier 2020

Portrait réalisé par Vincent Zanetti pour la RADIO TELEVISION SUISSE (RTS).
Antoine Boyer
https://www.rts.ch/play/radio/versus-ecouter/audio/antoine-boyer-la-guitare-manouche-comme-une-deuxieme-nature?id=10451332
Samuelito
https://player.fm/series/series-2399097/samuelito-nouvel-ambassadeur-francais-de-la-guitare-flamenca-23052019

En tournée avec le soutien de la SPEDIDAM.
SPEDIDAM-LOGO-2017-RVB

Albums

  • Coïncidence

    2017